Visites à l’hôpital Saint-Louis de Bangkok

Categories: Thaïlande

Les volontaires du Point-Cœur de Bangkok se rendent toutes les semaines auprès des patients de l’hôpital Saint-Louis, Marianne raconte : 

Nhi, volontaire vietnamienne, à l’hôpital Saint-Louis, Bangkok

À Bangkok, nous allons chaque semaine en visite dans un grand hôpital de la ville, auprès de personnes très âgées. Les amitiés qui se lient là sont étonnantes puisque nos vies et nos histoires n’ont pas grand chose en commun avec eux. Certains peuvent encore parler (et s’en donnent à cœur joie avec nous), d’autres sont entrés dans un grand silence, paisible pour certains, douloureux et tourmenté pour d’autres. Nous essayons d’écouter, d’écouter leurs paroles, leurs regards, leurs silences, leurs gémissements, nous essayons d’écouter de tout notre cœur, afin que ces personnes aient quelqu’un pour recevoir cela.

Un vieil ami, d’origine chinoise, avait souvent avec nous des conversations n’ayant que peu de sens, nous sentions seulement beaucoup de douleurs présentes et certainement passées. Maintenant,  il est très faible, il parle à peine. Quand il nous voit, son regard s’éclaire un peu et il fait l’effort de joindre ses mains pour le waj traditionnel. Il y a un tel « merci » dans ce geste de respect profond. Puis nous restons en silence, lui somnole, nous prions. Cet échange tout de silence passe inaperçu, et pourtant parle tant de l’essentiel.

Marianne P.

Yan Thongloo, une amie de l’hôpital Saint-Louis, Bangkok

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: admin