Vigile de Pentecôte pour les jeunes à la Fazenda do Natal en vidéo

Categories: Brésil,Vidéos

Pentecote2016-FazendaBresil

Pentecôte 2016 à la Fazenda do Natal, Brésil

En 2015 était organisée une vigile de Pentecôte dans la Paroisse où nous travaillons et des jeunes de la Fazenda et des villages alentours étaient venus y participer. Quelques heures après le début de la vigile, ils étaient déjà rentrés. Je leur avais demandé : « Mais pourquoi êtes-vous rentrés, c’est déjà fini ? » Les jeunes m’avaient répondu : « trop de bruit ! »

Suite à cette expérience, nous avons eu le désir de proposer à nos jeunes, tant de la Fazenda que ceux des villages dans lesquels nous travaillons, une vigile de Pentecôte ici à la Fazenda do Natal afin qu’ils puissent faire à la fois l’expérience de l’amitié, entre eux et avec nous, et celle de la joie de recevoir l’Esprit-Saint, l’Esprit qui nous fait rentrer dans l’intimité avec le Père, qui nous identifie au Christ.

Nous avons donc organisé tout un week-end autour de cette vigile de Pentecôte. Celle-ci a été à la fois un temps de louange et d’action de grâces et un temps de profond silence propice à l’accueil de cet Ami intime.

Nous avons commencé par un film sur la vie de Saint Philippe Néri qui présentait très bien la joie de vivre dans le Christ et cette expérience de constante fidélité à l’Esprit-Saint durant toute sa vie, découvrant ainsi la volonté du Père sur lui.
Puis nous avons expérimenté un bon temps d’amitié entre nous avec une soirée pizzas, des jeux auxquels chacun s’est donné entièrement, dans la joie.
De 21h à Minuit nous avons prié tous ensemble (confessions, prédication, temps de louange, d’adoration, de bénédiction.)
Le thème de notre rencontre était : « (…) Ils montèrent à la chambre haute »  (Ac 1,13).
Ainsi, le dimanche matin, avons-nous réfléchi sur ce que signifiait vivre avec le Christ, en étant « à un étage supérieur » puis, participé à la Sainte Messe de Pentecôte. Après la feijoada, Jessica, volontaire du Point-Cœur de Simões Filho a témoigné de son expérience.

Chacun est reparti le cœur gonflé, enthousiaste par la proposition de revenir fêter la Saint-Jean avec nous.

P. Christian, membre de la Fraternité sacerdotale Moloka’i

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: Claire Lefranc