Une paroisse « Points-Cœur » à Santiago au Chili

Categories: Chili

En mars 2018, Mgr Ricardo Ezzati, évêque de Santiago, a nommé le Père Thomas B. curé de la paroisse Sainte Marguerite d’Ecosse. Cette paroisse a été fondée il y a seulement vingt-sept ans par un prêtre américain, le père Dale Barron, de la communauté de Maryknoll. Après toutes ces années comme curé de la paroisse, à l’âge de 80 ans, le père Dale est retourné aux Etats-Unis. C’est un changement radical dans la mission de Points-Cœur au Chili, mais c’est surtout une possibilité de s’enraciner davantage et d’avoir un lieu où accueillir nos amis. Le presbytère ayant été conçu pour une communauté nous permet de développer notre mission d’accueil. De fait, depuis notre arrivée la maison n’a pas désempli.

Découvrez plus en détail cette nouvelle « paroisse Points-Cœur » à Santiago.

Accompagné de Nicolas, laïc consacré qui travaille à l’aéroport de Santiago, Père Thomas et Père Thibault ont aussi un lien privilégié avec les volontaires en mission au Point-Cœur de Valparaiso et accompagnent la formation des volontaires chiliens.

Francisco Diaz, un paroissien de Sainte-Marguerite-d’Ecosse, témoigne : 

Quand j’ai appris qu’allait arriver à la paroisse Sainte-Marguerite-d’Ecosse, un nouveau curé dont je ne connaissais pas la spiritualité, je suis devenu très curieux. J’ai cherché sur internet, j’ai demandé à des amis s’ils connaissaient Points-Cœur mais à ma grande surprise, aucun d’entre eux ne connaissait ce charisme et j’ai du me contenter de ce que j’avais trouvé sur internet.

Le 11 mars 2018, je suis allé à la messe d’installation du nouveau curé, le Père Thomas Billot. Ce jour-là, deux choses ont attiré mon attention. La première fut de voir le grand nombre de personnes qui accompagnaient Père Thomas et Père Thibault. Ca m’a fait penser qu’ils devaient être très aimés. La seconde, c’est la manière dont Père Thomas embrassait les jeunes à la fin de la messe. Dans ces embrassades, j’ai reconnu un véritable amour et j’ai compris que cette nouveauté serait aussi un bien pour ma vie. Sans réfléchir, je me suis approché de Père Thomas pour lui souhaiter la bienvenue et j’ai rebondi sur ce qu’il avait dit pendant la messe : « J’irai prendre le café chez vous ». Je lui ai dit : « Viens prendre le café chez moi demain. » et on s’est mis d’accord. Le lendemain de son arrivée, il a pris le temps de venir connaître ma fille et de partager un moment avec ma famille. J’ai alors compris qu’une amitié était en train de naître. C’est une grâce pour moi de participer à la messe en sachant que l’homme qui célèbre, non seulement officie et est le curé, mais que c’est aussi quelqu’un sur qui je peux compter, un véritable ami.

Par la suite, j’ai rencontré Nicolas, qui est laïc consacré à Points-Cœur, puis Francisca et Stephanie (Steffi), qui sont parties en mission. A partir de là, tout est allé de mieux en mieux, nous avons commencé la I-School à laquelle je participe fidèlement avec Katherine, mon épouse. Ce lieu de rencontre et de partage est devenu l’espace pour mieux nous connaître, pour approfondir notre amitié et découvrir Dieu dans notre vie. Avec eux, j’ai pu retrouver Cintia, Alicia et Alvaro, d’autres amis avec lesquels je ne partageais plus grand chose. J’ai aussi pu rencontrer Joana et Alejandro que ont rejoint cette communauté qui grandit petit à petit.

Ma rencontre avec Jésus-Christ est un événement qui se renouvelle tous les jours et la rencontre avec mes amis de Points-Cœur en est la plus grande preuve.

 

Photos de l’installation du Père Thomas B. :

 Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: admin