Triduum Pascal au Point-Cœur San José du Costa Rica

Categories: Costa Rica

Comme dans beaucoup de Points-Cœur du monde entier, le Triduum Pascal est l’occasion de prier avec les amis de nos quartiers. Voici comment l’ont vécu les volontaires du Costa Rica.

Le Seder du jeudi Saint

Jeudi Saint.Le Point-Cœur San-José du Costa Rica met la main à la pate dès le matin. Ce soir n’est pas un soir comme les autres. Ce soir nous commémorons la dernière cène de Jésus avec ses disciples. Et pour cela nous avons nous aussi invité quelques disciples du Christ pour partager avec nous un repas selon la tradition juive. Les pains sans levain sont prêts, il manque l’agneau qui ne termine jamais de se cuir dans le four. Un agneau qui nous fut offert par de généreux amis, un vrai cadeau ! La nuit se termine a minuit, heure ultime pour adorer le Christ devant le Saint Sacrement. Puis, le silence s’installe.

Vendredi Saint.Nous participons à la procession qui a lieu dans le quartier en compagnie  de quelques familles d’amis. L’après-midi a lieu l’office de la vénération de la croix, office magnifique ou le prêtre nous rappelle que nous ne participons pas à des funérailles mais que l’on vit dans l’espérance de la résurrection.

Samedi Saint.Des amies du quartier viennent nous lisser les cheveux, si on n’est jamais coiffées durant l’année, aujourd’hui au moins, on fait un effort ! 17h45 Je répète une dernière fois le « pregon pascal » avec Trinidad et la messe commence. Le prêtre qui célèbre la messe est un peu vieux, nous nous proposons donc volontiers de faire ce duo accompagné de nos guitares. Quelle émotion ! Et puis nous avions envie, comme l’an dernier, de collaborer pour rendre cette messe déjà si courte, au moins un peu joyeuse. Nous nous sommes donc chargées de chanter le psaume et, pour ma part, de jouer au piano pour la communion. La messe se termine et nous partons à Moravia, dans la communauté de notre paroissien qui est membre du mouvement du Chemin Neocatécumenal. 6h de messe qui passent vite même si on ne peut éviter de bailler, mais cela vaut la peine car c’est une vraie fête ! Les chants et une danse d’Israël laissent place à un bon repas à 5h du matin, c’est mérité !

Dimanche de Pâques.Quelques heures de sommeil et le jour de Pâques se termine par une chasse au trésor avec les enfants du quartier. Christ est ressuscité !

Les volontaires du Point-Cœur San José

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: admin