Triduum Pascal 2019 à Vieux-Moulin

Categories: France

Ce nouveau Triduum Pascal 2019 à Vieux-Moulin a réuni une quarantaine d’amis et nous avons pu nous mettre à l’école de la Vierge Marie…

N’en déplaise aux sceptiques, c’est sous un soleil estival que nous nous sommes retrouvés en Picardie pour la Semaine Sainte ! Au long de ces quelques jours, nous avons été magnifiquement accueillis par la communauté de Vieux Moulin. Que ce soit leur soin dans la préparation des offices, leur travail discret dans les cuisines ou la réalisation de différentes conférences pour nous introduire dans la Semaine Sainte, tout était mis en œuvre pour que ce soit beau. Tout le monde a pu toucher un peu plus profondément le Mystère pascal, de l’angoisse du jeudi Saint à la joie de la Résurrection.
Parmi toutes ces journées si denses, le Samedi Saint reste tout particulier, comme l’enseignement nous le rappelait. Le tabernacle est vide, il n’y a plus ni centre, ni direction. La Bible même ne dit rien de cette journée. Alors nous sommes perdus, nous remettons en cause ce que nous avons pu vivre, jusqu’à notre foi. Dans cette longue nuit si décourageante et d’apparence absurde, la Vierge Marie nous montre la voie. Marie reçoit de plein fouet la Passion, elle ne peut pas s’imaginer la Résurrection mais elle reste là avec foi, elle persévère dans l’espérance de son oui initial. Elle ne cherche pas à gérer la situation mais laisse Dieu à l’initiative. Elle persévère dans l’Amour, elle n’attend pas de comprendre ou d’être prête. Dès le samedi, elle reste avec Jean à qui le Christ l’a confiée. Comme nous le rappelle Romano Guardini, sur l’ensemble d’une vie, la prière est un effort plus que la suite d’une joie. Par la persévérance nous exprimons notre fidélité.
Cette semaine a enfin été un beau moment d’amitié où se sont mêlées toutes les générations. Petits et grands, enfants, parents, consacrés, sans vocation fixe : toute cette belle palette de couleurs et instruments aux divers résonances a donné un de ces instants d’infini où tout s’apaise !
Merci !

Thibaut S.

 

 Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: Claire Lefranc