Fioretti de Naples, le Pape, Marianna, Gaetano

Marianna avec sa maman ont eu la joie de rencontrer notre Pape François, Gaetano fête son anniversaire… Des visages présentés par Lucie, du Point-Cœur de Naples.

SS le Pape et Marianna

SS le Pape et Marianna

 

Le jour de l’anniversaire des apparitions de la Sainte Vierge à Lourdes, l’hôpital où Marianna suit sa radiothérapie, a proposé aux parents et aux enfants du service d’aller assister à l’audience générale du Pape. Rosella, sa maman, avait déjà écrit au Pape dans le passé pour lui demander de bénir Marianna. Sa demande était restée sans réponse. Elle nous explique qu’elle attendait que le Pape donne une bénédiction générale après l’audience. Cependant, quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il est descendu et s’est dirigé directement vers sa fille. Il a pris le temps de bénir les enfants un par un. Dans sa spontanéité napolitaine, Rosella l’a embrassé oubliant toutes les règles de convenance ! Le Pape lui a demandé de prier pour lui. Rosella nous explique que le Pape s’est dirigé vers Marianna en premier car elle était l’enfant la plus triste. Cette petite fille a refusé d’embrasser le Pape. Elle l’a finalement fait après qu’il lui ait offert un chapelet ! Rosella est restée frappée par la simplicité du Pape. Toute la famille est demeurée dans la joie durant plusieurs jours après cet évènement.

Parmi les beaux moments de ces derniers jours, il y a la joie de Gaetano. C’est un ami de l’hôpital psychiatrique que nous visitons chaque semaine. Il nous avait informés de son désir d’avoir un gâteau le jour de son anniversaire. En arrivant, nous nous sommes aperçus que les infirmiers avaient oublié cet évènement. Nous avions fait un gâteau. Ce fut un moment atypique puisque nous étions huit personnes enfermées dans sa chambre. Nos cinq amis ont mangé ce gâteau en quelques minutes. À la question : « Quel est ton gâteau préféré ? ». Gaetano a répondu : « Celui-­ci, celui-ci ! ». Plusieurs fois, il a répété : « Merci, merci ! ». Francesco, l’un des hommes qui partage la chambre de Gaetano, marche mais ne parle pas. Au contraire, Gaetano parle mais ne marche pas. Il existe une vraie amitié entre ces deux personnes. La tendresse de Francesco envers Gaetano m’a frappée. Ainsi, après avoir mangé ce gâteau, il vient retirer les miettes qui sont tombées sur son pull et l’embrasse.

 Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Lucie D. Volontaire en mission en Italie