Fête de Notre-Dame-du-Rosaire à Afragola

Pèlerinage dans les rue d’Afragola

Astrid en mission à Naples, découvre cette fête qui se déroule sur plusieurs jours en l’honneur de la Madonna. La vie et la foi ne font qu’un !

C’est très beau car, ici, la foi est très incarnée. Elle fait partie de la vie et la vie fait partie de la foi. C’est à l’occasion de la fête de Notre-­Dame-­du-­Rosaire que j’ai pu davantage réaliser cela. Notre paroisse étant sous son patronage, nous avons vécu intensément la fête du 7 octobre. En réalité, cela a commencé le 4 octobre au soir, par la messe de la vestizione de la Madonne, au cours de laquelle, quelques femmes de la paroisse ont habillé une très belle statue de la Vierge Marie ainsi que l’enfant Jésus. Le lendemain après-­midi, 5 octobre, commençait la grande procession. De 16h à 20h, nous avons marché à la suite de la Madonne dans les rues d’Afragola, en priant et en chantant, accompagnés au son d’une fanfare. C’était incroyable ! Les gens sortaient aux fenêtres pour acclamer la Vierge Marie, jetaient des confettis et interpellaient les prêtres pour qu’ils viennent bénir leur famille ou leur commerce. A deux reprises, nous avons fait une pause au cours de laquelle il y a eu des chants, puis un buffet de pizzas, et aussitôt la procession a repris de plus belle. Le soir, la Madonne est arrivée dans une petite chapelle de la ville où elle a passé la nuit. Le samedi 6 octobre, la fête reprenait son cours en commençant par la messe auprès de la Madonne puis, de 9h à 13h, elle a continué sa visite aux habitants d’Afragola. La procession a repris une dernière fois l’après-­midi de 16h à 20h et, enfin, accueillie par un feu d’artifice exceptionnel et les acclamations de la foule, la Madonne est rentrée dans l’église du Saint-­Rosaire. Cette procession était un peu à l’image de notre vie : nous étions ensemble à la suite de Marie qui nous donne son Fils, nous avons prié, nous avons chanté, nous avons ri, nous avons même mangé, et il y avait également des moments pénibles (4h de procession, c’est long !!)… C’était à la fois tout simple mais plein de profondeur ! Après la procession, a eu lieu la fête paroissiale, samedi soir. Dimanche 7 octobre avait lieu la messe en l’honneur de Notre-­Dame-­du-­Rosaire et, le soir, de nouveau une grande fête à la paroisse avec un inoubliable concours de chansons ! L’amour de la Vierge Marie est si vivant ici, que lorsqu’elle est fêtée, cela est toujours grandiose, tout en restant naturel.

 Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Astrid E. En mission à Naples