Dîner d’adieu chez Abdul et Selima

Après seize mois de mission au Point-Cœur de Chengalpett en Inde, Guillemette rend visite aux amis pour leur dire au revoir, certains l’invite à dîner en action de grâce pour sa mission. La visite d’au-revoir chez Abdul et Selima fut particulièrement marquante pour la générosité de ses hôtes. 

Ce jour-là, Selima va au plus mal, elle souffre beaucoup de ses hernies, et est allongé sur son lit la bouche tordue de souffrance. Nous restons à ses côtés sans trop savoir quoi dire, essayant de lui changer les idées, avec Maria. Je n’ose lui dire que je rentre bientôt dans mon pays… Abdul prend les devants : « Tu pars la semaine prochaine non ? Alors, c’est d’accord, on vous invite à dîner ! » J’aimerais refuser catégoriquement. Ces amis ont eux-mêmes à peine de quoi manger. Régulièrement, on venait leur apporter de la nourriture pour les dépanner. Cette fois-ci, c’est eux qui nous invitent ! Et pas question de refuser ! C’est pour eux un devoir sacré et un grand honneur…

Guillemette entourée d’Abdul et Selima

Le lundi suivant, nous arrivons en retard. On se fait gronder, ils nous attendaient de pied ferme ! Etait-ce bien sérieux cette invitation ? En Inde, on ne sait jamais trop à quoi s’attendre… Eh bien OUI ! Tout est prêt !

Sambar, appalams, poisson frit, riz et mangue. C’est un festin de pauvre. Il y a même en quantité ! Chacune de nous se fait resservir. Deux pleines assiettes, on est gâté ! On se laisse embarquer par la joie simple d’Abdul, son rire d’enfant. Tous les soucis et douleurs de Selima se sont aussi envolés, elle nous donne avec enthousiasme les détails du menu. Oui, nos amis ont décidément un très grand cœur !

 Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Guillemette B. Volontaire en mission en Inde