Songkran : le nouvel an thaï au Point-Cœur de Bangkok

Categories: Thaïlande

IMG_1038 - web

La communauté du Point-Cœur de Bangkok, 2016

Du 13 au 15 avril correspond à la période du « Songkran » en Thaïlande, c’est la nouvelle année ! Pour le Point-Cœur de Bangkok, c’est aussi une occasion particulière pour visiter les familles du quartier et plus particulièrement les plus anciens :

« Sawatdhi phii mai!! »

« Bonne année » dans la langue thaïe ! C’est ainsi que tous se saluaient du 13 au 15 Avril, pendant la période de Songkran. Songkran est un mot venant du sanskrit, signifiant « transformation, changement », utilisé donc, pour signifier le passage à la nouvelle année du calendrier lunaire bouddhique (changement des signes du zodiaque).

Partout dans le pays, la plupart des gens sont en congés et comme le veut la tradition, ils profitent de ce temps pour aller visiter leur famille. Une des très belles coutumes de ce temps est d’aller « bénir » les personnes âgées et de recevoir en retour leur bénédiction et leurs vœux de bonheur. Le geste qui accompagne les vœux est un peu d’eau parfumée versée sur les mains de la personne âgée, qui vous le rend en retour sur les épaules, les bras ou les mains. Le parfum imprègne vos mains et vêtements de cette odeur si particulière et vous accompagne donc pendant tout ce temps de fête.

Nous avons ainsi été voir chacun de nos amis âgés, et leur réactions nous ont beaucoup touchées. L’un d’eux nous rappelait que Songkran se vit dans la joie et la bonne humeur et avec grand sérieux. Il disait aussi que les vœux de bonheur sont pour les plus âgés, les plus avancés dans l’expérience et la connaissance de la vie. Cela ne concerne pas seulement les membres de notre famille : tous nos « vieux amis thaïs » sont aussi nos pères et mères. Ce peuple qui trouve son unité dans l’amour commun de son Roi et de sa religion bouddhiste, ce peuple qui a très à cœur de préserver son unité envers et contre tout, nous fait la grâce de nous accueillir…

Plusieurs de nos amis nous ont dit « être heureux d’avoir la visite de leurs filles ». Ils en sont si heureux qu’ils veulent non seulement que nous offrions ce geste de respect mais aussi que nous restions avec eux, que nous les écoutions et partagions leur amour.

Paa LekPaa Lek, qui vit seule, nous dit sa joie de nous voir et nous appelle « ses filles ». Comme retour de bénédiction, elle me dit « Je souhaite que tu restes très longtemps en Thaïlande et que tu puisses me visiter souvent ». Elle fait un très beau compliment à Ni, en lui disant qu’elle ressemble à la sœur ainée du roi actuel, sa majesté Rama IX !

Yay SomlyajYay Somlyaj, en nous voyant arriver, appelle toute sa maisonnée en annonçant : « Elles sont là, elles sont là, venez célébrer Songkran, venez car elles sont là ! » Difficile de passer inaperçues… Elle souhaite à Natalia de parler de mieux en mieux thaï, pour « devenir thaïlandaise » !

Yay PinYaya Pin, qui va sur ses 90 ans, et souffre beaucoup de la solitude au sein d’une famille pourtant nombreuse, commente notre visite d’un « Je suis heureuse, au moins certaines de mes filles viennent me visiter, entrez vite pour discuter ».

 

L’autre habitude de ce temps de Songkran est de s’arroser copieusement, dans les tous les coins de ville. Impossible de ne pas être mouillée dès qu’on met le nez dehors ! Cela correspond aussi au milieu de la période la plus chaude de l’année, et cette année les 40°C nous font plus qu’apprécier cette tradition !

Une très bonne année thaïlandaise à tous!

Marianne P.

IMG_1149 - web

 

 

 

 Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: admin