Soirée à la Havane sur le poète cubain Eliseo Diego

Categories: Cuba,Servantes

Sr Marie et le groupe de jeunes du Point-Cœur de la Havane

Au Point-Cœur de Cuba, nous avons invité la fille du poète cubain Elíseo Diego pour qu’elle évoque la mémoire de son père auprès du groupe de jeunes qui fréquente notre maison.

Elíseo Diego, un des plus grands poètes latino-américain du vingtième siècle, contemple les choses qui l’entourent, il y perçoit le signe d’une tendresse particulière. C’est un beau témoignage pour nos jeunes du courage d’accueillir et d’aimer toute la réalité. Il évoque son art avec beaucoup de profondeur :

« A quoi sert un recueil de poèmes ? demanderont les enfants. Je leur répondrais : cela sert à être attentifs. De plus grands maîtres que moi leur diraient, en des paroles plus nobles ou plus belles, ce qu’est la poésie ; mais qu’il leur suffise pour le moment que je leur enseigne que pour moi, c’est l’acte d’être attentif, dans toute sa pureté. Par conséquent les poèmes servent à nous aider à être attentifs, comme nous aide le silence ou l’affection.

Ce n’est pas par hasard que nous naissons à tel endroit et non à tel autre, mais pour rendre témoignage. A ce que Dieu m’a donné en héritage, j’ai été attentif aussi intensément que j’ai pu : aux couleurs et aux ombres de ma patrie ; aux coutumes de ses familles ; à la manière dont se disent les choses ; et aux choses elles-mêmes – obscures parfois, et parfois légères. Et comme aucune de nos œuvres n’est éternelle, ni même parfaite, je sais que je vous laisse au mieux un avertissement, une invitation à être attentifs. »

Puissions-nous, nous aussi, devenir des contemplatifs qui rendent témoignage de la présence de Dieu dans chaque être, nous mettant à son service avec la force que l’Esprit-Saint communique !

Sœur Marie

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: admin