Point-Cœur étudiant de Spokane, un nouveau commencement

Categories: Etats-Unis

Table ouverte au Point-Cœur de Spokane

Table ouverte au Point-Cœur de Spokane

Depuis quatre années que le Point-Cœur étudiant de Spokane aux Etats-Unis est ouvert, de nombreuses étudiantes se sont succédées. Aujourd’hui, une page se tourne et les actions de grâces pour ces amitiés reçues sont un cadeau à continuer de partager.

Un Point-Cœur étudiant a, par définition, une caractéristique essentielle qui le distingue des autres maisons : leurs membres étudient, obtiennent leur diplôme et s’en vont. Par conséquent, leur « maison loin de leur maison » se déplace avec eux. De maison de pierre, elle devient maison de chair, à travers la vie de chacun de ses membres.

Après quatre années de ministère fécond, joyeux et rempli de l’Evangile, notre chapitre à Spokane se clôt.
 Merci Amy, Jessica, Margaret et Victoria!
 Merci Mackenzie, Jordan, Kaeli, Hannah et Katherine! 
Merci Samantha, Katie et Maggie!
 Merci pour le don de vous-mêmes à la Reine de toute Consolation!

En signe d’action de grâce et d’immense gratitude, voici un bref compte rendu de ces quatre années au Point-Cœur Saint Ignace.

Empruntons d’abord la parole à Amy, qui fut à l’initiative de la fondation du Point-Cœur :

« Le premier mot qui me vient à l’esprit lorsque je pense aux quatre dernières années de notre petit Point-Cœur étudiant, c’est la JOIE. Tant de visages d’amis inondent mon esprit, et avec eux le souvenir de nos rencontres, de tous ces petits moments partagés qui nous ont fait grandir ensemble. Moments tout simples… mais d’une telle valeur.

Alors que petit-à-petit nous discernions que l’Esprit-Saint nous demandait de fermer notre maison, nous étions en proie à la crainte, voire au refus. Nous nous demandions : « D’où vont venir ces moments de joie maintenant ? Comment allons-nous pouvoir continuer à vivre de ce charisme sans cette maison? » La réponse fut finalement assez évidente, et nous avons eu la grâce de réaliser que l’Esprit-Saint avait toujours guidé notre communauté, qu’Il ne nous avait pas abandonnées, qu’Il continuait à nous appeler, mais simplement d’une nouvelle manière. Notre Dieu est un Dieu fidèle. Il nous a donné cette maison et cette communauté et Il continuera, tout aussi simplement, à donner ce dont chacune de nous a besoin pour continuer son chemin de compassion.

Lorsque nous avons annoncé la fermeture du Point-Cœur, nos amis – ceux rencontrés tout récemment comme ceux du tout début – nous ont partagé avoir les mêmes sentiments de gratitude que nous. Et alors que notre messe d’au-revoir coïncidait avec la remise des diplômes, je ne pouvais m’empêcher de me demander : « Notre diplôme de l’école maternelle de l’Amour, est-ce qu’il ne nous a pas fallu quatre ans aussi pour l’obtenir ? »

Tout comme la fin des études est un commencement, un nouveau chapitre de nos vies s’ouvre. Cet été Jordan emménagera chez nous pour nous aider, mon mari et moi, à prendre soin de notre nouveau-né. Elle restera aussi en contact avec nos amis de Spokane. Quant à nos autres étudiantes, elles s’en sont allées, dans l’état de Washington et au-delà, pour continuer à répandre le charisme de compassion.

Il est impossible d’exprimer la gratitude qui nous habite pour tous nos amis rencontrés sur le campus, pour ceux qui ont prié et étudié avec nous, ceux qui nous ont motivées, ceux qui ont partagé nos repas et notre joie. Merci à chacun de nous avoir enseigné ce qu’est le simple pouvoir de l’amour ! »

Empruntons ensuite la parole à nos amis :
« Vous avez été un merveilleux témoignage de la joie de l’Evangile et du message de Jésus pour tant de personnes sur le campus. C’est un honneur pour moi que de rendre grâce aujourd’hui pour vos quatre années parmi nous. » (Père Hartin)

« Nous sommes tous si tristes que Point-Cœur quitte l’Université. Toutefois, vous serez pour toujours une part merveilleuse de nos souvenirs, de notre héritage et de notre foi. Et nous savons que vous apporterez  compassion et consolation partout où vous serez appelées à continuer votre apostolat et votre vie. » (Shonna Bartlett

)

« Une certaine tristesse envahit mon cœur en voyant cette page de notre vie se fermer… mais l’émerveillement et la gratitude sont plus forts, en voyant la beauté qui a jailli et tout ce que cette mission de compassion a permis de semer » (Jessica Morley)

Les membres du Point-Cœur de Spokane

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: Claire Lefranc