Enfants du Jardin de la Miséricorde, Inde

Enfants du Jardin de la Miséricorde, Inde

Les villages d’accueil Points-Cœur

Dans la continuité du travail des volontaires dans les maisons de quartier, les villages Points-Cœur proposent à des enfants en grande précarité (vivant dans la rue, porteurs de handicap, etc.) de quitter leur contexte habituel difficile (favelas, centres sociaux peu adaptés, rue) pour vivre dans un village où ils trouveront une présence aimante dans un cadre sain et structuré.

Un chemin de croissance et de restructuration est offert à chacun – au plan humain, familial et social – dans le cadre d’une vie familiale regroupant des volontaires, des familles, des enfants des rues, des malades… Des activités ludiques, éducatives, des sorties culturelles et des formations professionnelles sont mises en place en fonction des besoins de chacun.

Il existe 2 villages d’accueil Points-Cœur : la Fazenda do Natal au Brésil et le Jardin de la Miséricorde en Inde.

Ces villages accueillent au total une trentaine d’enfants et de jeunes des quartiers pauvres (favellas, gypsies), une dizaine de personnes handicapées, malades ou âgées, une cinquantaine d’adultes. 

Maria Aparecida est une jeune fille de 16 ans, autiste, accueillie depuis 2003 à la Fazenda :

« Elle aime tellement chanter qu’elle parvient à travers son chant à gagner le coeur des volontaires de la Fazenda, qui auparavant avaient un peu peur de son autisme. Pour ceux qui l’emmènent à l‘école, c‘est une joie de l’entendre chanter tout au long du trajet. Mais si le conducteur est stressé, elle le perçoit de façon aigüe et s’énerve… Sa sensibilité est beaucoup plus fine que la nôtre : elle perçoit les événements et les choses que nous pourrions ne pas voir, avec plus d‘acuité. Et comme elle est toute simplicité et ne cache rien, elle montre tout ce qu‘elle perçoit, parfois de façon démesurée. Et c’est cela qui a besoin d’être éduqué chez elle : il s’agit de l’aider à savoir s’exprimer de façon juste et non par la violence. Comme son caractère est très joyeux, cela rend les choses plus légères. Sa capacité de chanter, de se réjouir gratuitement m’enseignent beaucoup. »

Sr Josette K. – Brésil, Fazenda do Natal

 

La Fazenda do Natal, Salvador da Bahia, Brésil, 2010

La Fazenda do Natal, Salvador da Bahia, Brésil, 2010