Education aux Droits de l’Homme

Soutien scolaire à Naples, 2012

Soutien scolaire à Naples, 2012

Plusieurs dis­po­si­tions de la Convention des droits de l’enfant men­tion­nent le devoir des États d’assu­rer, aussi bien à l’égard des enfants que de leurs parents, une éducation et une for­ma­tion aux Droits de l’Homme. Cette démar­che est abso­lu­ment néces­saire pour que les Droits de l’Homme soient réel­le­ment connus, res­pec­tés et promus.

Ce sujet concerne Points-Cœur dans la mesure où, par l’exem­ple qu’il donne au cours de sa mis­sion, chaque volon­taire est en quel­que sorte un éducateur. Son rôle est double :

  • Faire connaî­tre à chacun la valeur de sa propre per­sonne et les droits qui en décou­lent ;
  • Respecter lui-même les Droits de l’Homme et par là, en mon­trer la valeur.

Avec le groupe de travail sur l’éducation et l’apprentissage des Droits de l’homme, Points-Cœur est intervenu sur le rapport concernant la mise en œuvre de la seconde phase du programme mondial pour l’éducation aux Droits de l’homme. Les discussions concernaient spécifiquement l’enseignement supérieur et l’apprentissage des droits de l’homme pour les fonctionnaires publiques, les responsables chargés de faire respecter les lois et les militaires. Les ONGs d’inspiration catholique ont insisté sur l’importance de tenir les états responsables de la promotion de l’éducation aux Droits de l’homme et ont rappelé l’importance des rapports nationaux pour l’évaluation globale du programme mondial pour l’éducation aux droits de l’homme.