Noël à La Havane

Categories: Cuba

Loin de l’ambiance hivernale française, Marie du Point-Cœur de La Havane, plonge dans un Noël aux saveurs cubaines.

 

NoelCubain

« Cet homme dans la rue dont le visage s’est illuminé… »

En cette période de Noël, je me sentais si loin de l’ambiance hivernale française. C’est avec un peu de nostalgie que j’imaginais les décorations illuminées dans les rues françaises : les vitrines colorées, les marchés de Noël, le vin chaud, la fraîcheur saisissante qui rend vos habitations en cocons chaleureux… Noël à une autre saveur ici. Extérieurement, rien ou peu de choses n’indiquent l’arrivée de cette fête. Mais cette année, j’ai pu la vivre de manière toute autre. Le 24 au soir, au cœur de notre maison sont venus dîner nos amis qui sont seuls : Paco et Hilda un couple de retraités, Norma et Suzette, Señor Ruben un grand ami qui vient tous les jours à Point-Cœur et Noslen (membre de la Fraternité Saint-Maximilien-Kolbe) ainsi que son frère. Je prends un peu de distance et m’émerveille un instant de voir toutes ces vies dont nous connaissons l’histoire, l’intimité, réunies ici, dans notre maison, en ce jour si spécial. Le lendemain, accompagnés d’une dizaine de jeunes, amis proches du Point-Cœur, nous parcourons les rues cubaines, déguisés en personnage de la crèche en chantant des chants de Noël. Les portes, les fenêtres s’ouvrent : cet air de musique, cet étrange groupe déguisé, éveillent la curiosité des passants, créant dans les rues une ambiance joyeuse et conviviale. Nous avons rendu visite à certains de nos amis surpris et heureux de voir une quinzaine de jeunes déguisés, chanter devant leur porte. Je garde un souvenir ému de cet homme seul dans la rue dont le regard s’est complètement illuminé quand nous lui avons chanté quelques chants. Nous sommes arrivés à Marti, le quartier où nous jouons avec les enfants, et là une cinquantaine d’enfants nous ont suivis dans un élan de joie et d’enthousiasme en chantant et dansant avec nous. Sur place, nous leur avons présenté un petit spectacle de Noël sous leur regard attentif et émerveillé. Noël avait une toute autre saveur cette année…

« Comme on ne peut répondre à l’amour que par l’amour, on ne peut répondre à Noël que par Noël, on ne peut répondre à l’incarnation du Verbe en notre chair que par notre identification amoureuse à la vie de tous les hommes. » 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: Claire Lefranc