Les Rois Mages à l’hôpital, à Vienne

Categories: Autriche

A Vienne, la communauté du Point-Cœur Hermann-Cohen s’est glissé dans la tradition autrichienne pour célébrer l’Epiphanie.

En Autriche, pas de galettes des Rois ! Mais les enfants se rassemblent pour chanter la venue des Rois-Mages. Déguisés, chacun assume un rôle particulier : il y a l’étoile et les trois rois. L’un d’entre eux tient la caisse et passe dans les rangs pour faire une quête au service d’une association catholique. Les « chanteurs de l’étoile », ainsi sont-ils nommés, se sont mobilisés pendant trois jours dans notre paroisse Saint-Josef.

Les enfants n’étaient pas mécontents de voir le Père Denis se transformer en étoile. Trois petits groupes itinérants ont ainsi visités la plupart des chambres de l’hôpital des frères de la miséricorde à côté du Point-Cœur, que Denis Chan va d’ailleurs visiter chaque semaine. Le moment le plus émouvant a été la visite du quartier des condamnés de justice. Enfermés derrière le contrôle sévère des policiers, ils ont pourtant libérés des larmes de vraies joies.

Les enfants, après trois jours intenses sont venus à la messe de l’Epiphanie. La plus petite, Kerstine, 8 ans, demandait au Père Denis qui lui disait qu’il ne serait pas déguisé en étoile ce jour là : « mais alors, quel personnage vas-tu jouer » ? Le Père Denis répondit : « je vais jouer le prêtre aujourd’hui, tu me verras à l’autel, tout en or ! ». Les enfants nous rappellent que la liturgie a quelque chose du jeu, comme le soulignait Romano Guardini. Noël est donné pour les petits bergers et les enfants. Le Royaume des Cieux est ouvert à ceux qui leur ressemblent.

A la fin de la messe, malgré ce rôle étrange, le Père quand même reçu son diplôme de « chanteur de l’étoile ».

Le « chanteur de l’étoile » en tenue à la mode !

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: admin