La Havane : une retraite à la plage

Categories: Cuba

Le Point-Cœur de Cuba réunit tous les quinze jours un groupe de jeunes pour diverses propositions. La dernière en date, est une retraite à la plage, direction Jibacoa. Sr Eléonore, Servante de la Présence de Dieu, en mission au Point-Cœur de Cuba raconte cette première !

Père Thomas, fraternité sacerdotale Molokaï, avec les jeunes amis du Point-Cœur, Cuba, 2013

Père Thomas avec les jeunes amis du Point-Cœur de Cuba

Profitant de la visite à Cuba de père Thomas, de la fraternité Moloka’i, en avril dernier, nous avons propsé à nos jeunes amis une journée de retraite à la plage au lieu de nous réunir au Point-Cœur, comme nous le faisons tous les quinze jours. C’est ainsi qu’après deux semaines de préparatifs un peu à l’aveugle, puisque c’était notre première expérience de ce genre depuis notre arrivée sur l’île, nous étions vingt-sept à répondre à l’appel au matin du dimanche 6 avril. Presque tous nos amis avaient accepté l’invitation ! Direction Jibacoa, une très jolie plage à cinquante kilomètres à l’est de La Havane. C’est là que nous avons débarqué, après un voyage à bord d’un bus sans âge, mais qui tint bon tant à l’aller qu’au retour. Dès l’arrivée, pendant que les choses se mettaient en place, Roxi, volontaire ukrainienne, et moi avons lancé quelques chants. Puis, immédiatement, nous sommes entrés dans le vif du sujet avec un enseignement de père Thomas à partir de la question : « Quelle plénitude pour notre vie ? ». Le ton était donné. Débutant par Zaz et débouchant sur une heure de méditation silencieuse face à la mer, ce temps a été vécu très sérieusement par nos amis : lecture d’un texte et confession pour beaucoup. Puis ce fut la grâce d’une belle messe dans la nature, entre la chapelle et la mer, dans un climat très recueilli, juste un peu perturbé par les regards des quelques personnes qui passaient sur la route, peu habitués à voir ce spectacle. Le déjeuner organisé de main de maître par Magdalena, volontaire polonaise, fut vite avalé, suite à quoi nous nous retrouvions tous sur la plage pour le chapelet avant de sauter dans l’eau. Un petit temps fut consacré à la baignade et au jeu, avant de finir par une belle école de communauté en conclusion de la journée.

Nous sommes rentrés émerveillés, tant le Point-Cœur que les jeunes. Il s’est passé quelque chose d’important. Cette façon de vivre les choses, aussi dense dans un temps si court, était nouvelle pour les jeunes. Tant l’atmosphère d’amitié que le contenu les ont énormément touchés. Au terme de cette journée, les confidences reçues disaient que c’est la simplicité des relations et la richesse de la journée qui ont, encore une fois, attiré chacun dans la joie de la rencontre et d’une amitié qui ne cesse de s’approfondir.

Sr Eléonore

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Author: admin