Journée mondiale de l’aide humanitaire à l’ONU

Categories: En direct de l’O.N.U.,Suisse

Mercredi 19 août, Points-Coeur était présent à la journée mondiale de l’aide humanitaire à l’ONU. La date du 19 août commémore la mort d’une vingtaine de travailleurs humanitaires lors d’un bombardement du centre des Nations Unies à Bagdad en 2003. 

Aide humanitaire au Népal

Aide humanitaire au Népal

A Genève, l’événement a commencé par une présentation des enjeux et défis actuels de l’aide humanitaire. Les panélistes ont insisté sur les dangers croissants pour les travailleurs humanitaires, ainsi que sur le nombre significatif de situations d’urgence. En deuxième partie, la plate-forme interconfessionnelle de la République Centrafricaine s’est vue remise le prix Sergio Vieira de Mello pour son activité pacifique dans leur région empreinte de tensions religieuses.

Enjeux actuels

Aide financière

Les situations d’urgence augmentent, mais l’argent manque aux organisations pour déployer d’avantage d’aide. Les intervenants insistent sur l’importance de la coopération internationale et de la gestion réfléchie des ressources pour une aide efficace. Ils rattachent leur déclaration au futur objectif de développement durable numéro 17 (ODD 17) qui réitère l’importance de partenariats globaux pour un développement durable et rappelle la primauté de la personne humaine dans toute action humanitaire.

Aide sur le long terme

D’après les spécialistes, les situations complexes de conflits requièrent un nouveau type d’aide que les travailleurs humanitaires ne sont plus capables d’assumer. Les intervenants réaffirment la différence fondamentale entre les situations d’urgence humanitaire et les crises structurelles qui divisent les pays. Un nouveau challenge se pose alors: comment rester sur le terrain une fois l’urgence passée?

Attaques de travailleurs humanitaires

Les panelistes relèvent également les nombreuses attaques de travailleurs humanitaires et rappellent la primauté des principes de neutralité, d’impartialité et de dépendance pour limiter les actes terroristes à l’encontre de la communauté humanitaire.

Commémoration et prix décerné à la plate-forme interconfessionnelle

La deuxième partie de la soirée mettait à l’honneur les trois chefs religieux des communautés catholiques, musulmanes et évangéliques de la République Centrafricaine. Lors des tensions dans le pays, les églises et mosquées ont accueilli un grand nombre de réfugiés sans distinction d’appartenance religieuse et leur chef religieux sont parvenus à réconcilier les partis en conflit et promouvoir le respect et la solidarité entre les communautés, ce qui a permis de sauver des milliers de personnes.

La cérémonie rend hommage à tous les travailleurs humanitaires qui choisissent une vie dangereuse pour aider les personnes en difficulté et participer à un monde meilleur. Le prix Sergio Vieira de Mello est décerné chaque deux ans à des groupes œuvrant pour la paix, en souvenir du Haut-Commissaire pour les droits de l’homme, Mr Vieria, tué à Bagdad en 2003.

Camille Vianin, stagiaire Points-Coeur à l’ONU


A l’occasion de la journée mondiale de l’aide humanitaire, l’ONU a lancé la campagne « Share Humanity » afin d’encourager les gens à soutenir les organisations humanitaires et à être des messagers d’humanité.  http://www.worldhumanitarianday.org/


 

 

 

 Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: Contact ONU