Du Japon au Point-Cœur de Bangkok !

Categories: Japon,Thaïlande

En mars dernier, une amie japonaise du Point-Cœur de Sendai s’est rendue en Thaïlande et en a profité pour visiter le Point-Cœur de Bangkok :

Tsugumi et la communauté du Point-Cœur de Bangkok, 2016

Tsugumi et la communauté du Point-Cœur de Bangkok, 2016

J’ai participé à un stage à Chiang Mai pendant quatre semaines et ensuite, je suis allée au Point-Cœur de Bangkok, introduite par la communauté du Point-Cœur de Sendai.

J’ai commencé par aller à la messe puisque c’était un dimanche. Après la messe, j’ai retrouvé les membres de Points-Cœur qui m’ont accueillie chaleureusement. La communauté est composée de cinq jeunes femmes : françaises, polonaise et vietnamiennes. Elles n’ont pas de langue commune, c’est surprenant ! Lorsqu’une d’entre elles parle, elle doit se traduire en même temps. Quand elles n’arrivent pas à se comprendre, elles re-proposent des petits gâteaux !

Ensuite, nous sommes allées à l’hôpital où elles se rendent tous les samedis pour visiter des amis. Nous avons d’abord rencontré une vieille religieuse qui parle français mais ne peut plus le pratiquer depuis qu’elle habite en Thaïlande. J’ai senti qu’elle était heureuse de pouvoir parler français avec les volontaires.

Ensuite, nous sommes allées visiter un ami dans une autre chambre, mais il n’était plus là, il était mort trois jours plus tôt. Une autre personne occupait la chambre.

Après, je suis allée au Point-Cœur avec les filles. Elles m’ont dit qu’elles habitaient un quartier pauvre et j’étais étonnée, je n’avais jamais pensé que des volontaires étrangers puissent habiter dans un quartier comme cela. Nous sommes arrivées après vingt minutes de taxi depuis l’hôpital. En marchant vers la maison, un pauvre homme est venu à leur rencontre ainsi que plusieurs enfants qui ont sauté à leurs coups. Ils semblaient bien se connaître.

Enfin, nous sommes arrivées au Point-Cœur mais nous sommes aussitôt reparties pour aller voir une femme qui vit toute seule. Elle est toujours occupée car elle travaille jour et nuit, mais c’est une femme forte. Parfois, elle me traduisait le thaï. Les volontaires, elles, parlent parfaitement thaï, c’est incroyable !

Puis, nous avons dîné ensemble au Point-Cœur et la journée s’est conclue par la prière du soir. J’ai été accueillie comme une reine ! Je ne m’attendais pas à faire cette expérience magnifique, je tiens à remercier Points-Cœur. J’espère y retourner !

Tsugumi

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: admin