Homélie du Cardinal Sarr pour les 25 ans du Point-Cœur de Dakar

Categories: Sénégal

Le Point-Cœur Sainte-Monique de Dakar vient de fêter ses 25 ans de présence dans le quartier Grand Yoff de Dakar. A cette occasion le Point-Cœur a réuni les amis du quartier et d’ailleurs pour une messe d’action de grâce présidée par le Cardinal Adrien Sarr le 13 mai 2018. Nous vous partageons l’homélie prononcée par ce dernier pendant la messe : 

Le Cardinal Sarr entouré des volontaires du Point-Cœur

Chers confrères dans le sacerdoce,
Chers membres de la Communauté du Points-Cœur Sainte Monique,
Chers enfants,
Chers frères et sœurs dans la foi, 

1- 1993-2018 : 25 ans de présence de l’Association Points-Cœur, en sa communauté Sainte Monique, ici au quartier Arafat de Grand-Yoff à Dakar.     Nous sommes réunis aujourd’hui, pour rendre grâce à Dieu, qui a inspiré l’idée de cette implantation de la communauté, et l’a rendue possible…

Nous remercions également les acteurs de la fondation : le Cardinal Hyacinthe THIANDOUM, les responsables d’alors de l’Association, les membres de l’Equipe de la fondation, les 90 Volontaires qui se sont succédés depuis lors jusqu’à ce jour, pour accomplir la mission de l’Association, ici au Sénégal, plus précisément à Dakar…

Mais quelle est précisément la mission de l’Association Points-Cœur ? Pourquoi une implantation d’une communauté Points-Coeur à Dakar, à Grand-Yoff ? Quelles activités mènent les membres de l’Association au Sénégal, et pour quels objectifs ?

Les lectures de notre messe nous aident à trouver quelques réponses à ces questions. Méditons-les ensemble, et accueillons les enseignements des Saintes Ecritures.

2- Elles nous enseignent que les Apôtres de Jésus-Christ ont été mis à part, envoyés dans le monde, pour rendre témoignage…

Ils ont été pris d’entre les hommes ; ils n’appartenaient plus au monde ; ils n’étaient plus du monde. Ils étaient consacrés, mis à part pour Dieu ; ils Lui appartenaient…

Sur son appel, ils avaient suivi Jésus de Nazareth pendant les trois ans de son ministère public. Ils avaient vécu avec lui, voyant ses faits et gestes, écoutant ses enseignements. Ils ont été témoins de sa Passion, Mort, Résurrection et Ascension.

C’est ainsi qu’ils avaient été envoyés, dans le monde, pour continuer la Mission de leur Maître. Celui-ci les avait envoyés dans le monde, comme lui-même avait été envoyé dans le monde, par Dieu son Père. Ils avaient été envoyés par lui dans l’unité de Douze, « pour être un, comme le Père et le Fils sont un ; pour rappeler l’unité des Douze Tributs de Fils de Jacob en un seul Peuple élu; pour signifier le rassemblement de tous les enfants de Dieu, dans son nouveau Peuple.

Aimés du Père comme fils adoptifs, ils sont frères du Fils unique, qui leur a obtenu l’adoption du Père. Aimés du même Père, et frères du même Fils « Aîné d’une multitude », ils sont frères entre eux. Ils pouvaient goûter la joie de la fraternité, qui ne manquait pas d’être un soutien mutuel pour eux. Quant à leur unité, elle était une condition de la fécondité de leur témoignage.

Ils avaient reçu la Mission d’annoncer la Résurrection de leur Maître, comme l’affirmait Saint Pierre dans la première lecture. Leur Mission était aussi d’annoncer l’Amour de Dieu par leur amour fraternel. « Personne ne peut voir Dieu », affirme Saint Jean dans la deuxième lecture. Comme  « Dieu est amour : qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui », l’amour fraternel révèle la présence de son Amour dans les disciples de Jésus. Leur Mission était bien d’annoncer l’Amour de Dieu par leurs paroles et leur amour fraternel effectif.

Oui, les Apôtres avaient été mis à part pour Dieu, par Jésus de Nazareth, qui leur avait fait voir ses faits et gestes, comme les miracles qu’il a accomplis ; leur avait fait entendre ses enseignements. Ils avaient été ensuite envoyés dans le monde par Lui, pour annoncer aux hommes l’Amour passionné de Dieu pour eux, et le Salut qu’Il leur offre par la Mort et la Résurrection de ce mêmes Jésus-Christ.

Cette Mission des Apôtres est confiée à l’Eglise, aux chrétiens de tous pays et de toutes époques, jusqu’à la fin du monde. C’est dans cette Mission de l’Eglise que la Mission de l’Association Points-Cœur prend sa source et se déploie de jour en jour, partout où elle est implantée.

3- Pour ce que j’en sais, les 90 Volontaires de la communauté Sainte Monique de Points-Cœur Dakar sont en très grande majorité venus d’autres pays (Amérique Latine, Europe…)

Ils ont été mis à part pour Dieu, eux aussi, en vue de la Mission de l’Eglise. Ils ont été envoyés dans le monde, au Sénégal, à Dakar, à Grand-Yoff, à Mbeumbeuss, pour accomplir la mission fixée, par les Fondateurs, à l’Association, à laquelle ils ont adhéré.

Envoyés pour vivre une présence de qualité ; pour être présents aux petits, aux faibles, aux enfants, aux voisins…

Etre présents en donnant leur temps, leur attention aux hommes et femmes rencontrés…

Etre présents en cultivant l’amour fraternel entre eux, en provoquant et cultivant l’amitié, le partage des joies et peines des voisins, des hommes et des femmes rencontrés…

Etre présents en cultivant la compassion, c’est à dire cette ouverture et cette attention aux besoins, attentes et souffrances des autres, qui se traduisent en détermination à agir, soulager, aider à sortir des difficultés… Compassion qui est le contraire de l’indifférence vis-à-vis des autres, qui est habituelle à nous tous, et que le Pape François ne cesse de dénoncer…

Voilà donc ce que vous êtes venus vivre et faire au Sénégal, vous tous chers membres de Points-Cœur, vous tous membres de la communauté Sainte Monique. En communion avec l’Archevêque de Dakar et tous les fidèles du Christ de Dakar et du Sénégal, je vous exprime aujourd’hui nos chaleureuses félicitations et sincères remerciements, pour le témoignage de la vie d’amour fraternel, et pour tous les bienfaits déversés sur les enfants, les populations du voisinage, les détenus des prisons de Dakar, les populations si pauvres de la décharge de Mbeumbeuss…

En ce mois de mai, nous demandons à la Bienheureuse Vierge Marie, notre Mère, et à Sainte Monique, de continuer à vous obtenir les grâces et les Joies de la fidélité à votre mission, et de la fécondité du don de vous-mêmes à Dieu et aux hommes. Amen !

+ Théodore Adrien Cardinal SARR
Archevêque émérite de Dakar

 

Lire aussi : 25 ans de présence à Dakar

 Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: admin