Notre-Dame-de-Compassion : Une fête patronale aux mille couleurs en Inde

Categories: Inde

Notre-Dame-de-Compassion : Une fête patronale aux mille couleurs au Jardin de la Miséricorde en Inde.

Les enfants lors de la procession pour la fête patronale de Notre-Dame-de-Compassion au Jardin

S’il y a quelque chose qui m’impressionne beaucoup dans la culture indienne, c’est l’énergie déployée pour l’organisation des fêtes. Pour la fête patronale annuelle de Points-Cœur, nos amis n’ont pas ménagé leurs efforts pour parer notre Jardin de la Miséricorde de mille couleurs. Les enfants arrivés la veille se sont affairés à fabriquer des guirlandes tendues dans le ciel devant la maison ; tôt le matin, plusieurs kolams, figures colorées dessinées à même le sol, étaient dessinés par Dorothy et Amu pour accueillir les invités ; un grand bol rempli de fleurs fraîches enhaut des marches venait guider les gens vers l’intérieur du Dining (Salle-à-manger) où aurait lieu la messe.

Plus de deux-cents personnes nous ont ainsi rejoints pour fêter Notre Dame de Compassion avec quelques jours d’avance, dont une belle majorité d’enfants. Une dizaine de familles expatriées ont également fait le déplacement depuis Chennai, signe de cette amitié qui grandit avec eux. Avant le déjeuner, Ponni nous a offert quelques pas de Bharatanatyam, danse classique du Tamil Nadu, suivie par nos deux volontaires argentins Paula et Juan qui nous ont fait découvrir avec beaucoup de talent la zamba, danse folklorique où le contact entre l’homme et la femme ne se fait qu’avec le mouchoir qu’ils tiennent chacun dans la main, cherchant l’attention de l’autre.

La journée s’est conclue par une procession vers le terrain voisin où se sont installées récemment des religieuses Servites. C’est devant la statue de Notre-Dame-du-Sourire qui est à l’entrée de leur propriété que nous avons prié ensemble la prière de consécration, confiant ainsi à la Vierge Marie la famille Points-Cœur indienne.

Alexis D., en mission au Jardin de la Miséricorde

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: Claire Lefranc