A la pêche avec des enfants du quartier de Buenos Aires

Categories: Argentine

Les enfants des Points-Cœur grandissent, il est bon de toujours chercher de nouvelles propositions à leur faire pour répondre à leur soif de toujours plus, et les garder des mauvais pièges du quartier. Ainsi les volontaires du Point-Cœur de Buenos Aires sont partis à la pêche… 

Ezequiel aura bientôt treize ans. Il est le fils de Joanna et de Jesús, que les premiers volontaires du Point-Cœur de Villa Jardin ont reçu durant leurs « permanences » et autres camps d’été. Voisins de toujours, Ezequiel et ses frères font ces fameux va-et-vient à notre fenêtre à coup de demandes de « verres d’eau » et de « Je peux avoir une orange ? ». C’est un garçon particulièrement difficile, aussi ce fut seulement l’an dernier que nos volontaires ont proposé à Ezequiel de participer au campamento d’été. Une expérience surprenante et positive qui permit vraiment de faire grandir l’amitié notamment avec Gabriel, volontaire américain. Mais l’adolescence approchant, nous craignons toujours pour nos jeunes garçons ce chemin qui les mène vers « la bande de la esquina ». Que proposer à Ezequiel ? Comme il s’était déclaré passionné par la pêche, Gabe l’a pris au mot et l’a fait passer du Riachuello au bord du Rio de la Plata. Des journées inoubliables, à se retrouver tous les deux au milieu du fleuve pour chercher du poisson… Poisson qu’ils trouveront finalement asphyxié dans un sac plastique. Pas découragés, nos volontaires actuels ont répété ces journées. Pour répondre à sa demande de « toujours plus », dimanche dernier nous lui proposions d’aller plus loin, chez un ami qui pêche régulièrement. A sept heures du matin, Ezequiel et Dilan étaient debout pour filer en voiture à Pipinas, en direction de Mar del Plata, presque à la jonction entre l’Océan et le Rio de la Plata. Nous étions en pleine nature pour, cette fois, attraper du poisson à l’hameçon et au filet. Nos deux gamins n’ont pas arrêté, se passionnant pour tous les animaux et portant avec fierté leur pêche ! Dimanche oblige : ils ont aussi participé à la messe, et sont venus demander la bénédiction pour ce jour si unique. Miracle de la pêche qui nous fait découvrir l’âme de ce garçon fascinant et déroutant.

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Author: admin