A la distribution de soupe de Cracovie

Categories: Pologne

A Cracovie est né un petit groupe d’anciens volontaires qui de retour de leur mission avec Points-Cœur veulent continuer à vivre du charisme de compassion et de consolation. Ils se réunissent régulièrement pour approfondir ce charisme, pour prier ensemble et pour un apostolat auprès des personnes sans-abris. Agnieszka raconte :

Que ce soit un soir d’hiver glacial ou une soirée printanière ensoleillée, nous avons rejoint depuis décembre dernier la distribution de soupe populaire. C’est l’occasion de rencontrer les personnes sans abris qui se rassemblent près de la gare centrale dans quartier très agité de Cracovie, où personne ne s’arrête mais où chacun court à ses affaires, ses activités ou chez soi. Dans cette agitation de la rue, nous nous arrêtons pour rencontrer ces personnes dont la vie est devenue difficile pour différentes raisons. Nous les accompagnons le temps d’un repas chaud servi par des volontaires. Certains apportent du thé et des sandwichs, d’autres préparent des paquets avec des vêtements et une soupe chaude. Notre présence est toute aussi importante que le repas, agrémentée des discussions avec M. Waldemar, Mme Ewa, Rafał, Klaudia, Karol… Avec leur nom, nous apprenons l’histoire de ces personnes qui cessent d’être des inconnus pour nous. Les conditions météo importent peu. Plus il fait froid, plus ils attendent la distribution de soupe. Nous nous retrouvons deux fois par semaine le mercredi et le dimanche. Grâce à la fidélité à ces rencontres, nous lions et approfondissons des liens et des relations avec des personnes qui en sont souvent privés en vivant dans la rue. Ces rencontres à la « soupe » de Cracovie changent mon regard sur la ville. Elles nous fait sortir du confort de notre propre vie et nous permet de prendre une certaine distance avec la réalité.

Moins visible mais très important est aussi notre communion dans la prière. Nous nous retrouvons, entre autres, une fois par mois pour une heure d’adoration et la messe à l’intention des personnes sans abris.

Pour nous aider à approfondir le charisme de compassion et de consolation, nous nous retrouvons aussi régulièrement pour ce qu’on appelle une « école de communauté » (I School), suivie d’un dîner.

Agnieszka M.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Author: admin