10 ans du Point-Cœur de Berlin

Categories: Allemagne

A l’occasion de l’anniversaire des 10 ans de la fondation du Point-Cœur de Berlin, nous avons désiré organiser une belle fête pour nos amis, mais aussi fait mémoire de ce que notre expérience à Berlin, la vie auprès de nos amis, dans notre travail et nos études, nous a fait toucher de la souffrance et de la compassion. La soirée a commencé par une très belle messe, célébrée par un ami prêtre. C’était beau de voir sa gratitude ! Il était à la fois honoré et ému que nous lui ayons confié cette messe de jubilé. L’une de nos amies assistait pour la première fois à une messe catholique. Avec son regard tout neuf, elle était complètement bouleversée par la beauté des gestes de la Consécration, comme consciente du Mystère qui s’y cache…  

La soirée s’est poursuivie par une table ronde sur le thème « Souffrir de solitude, mauvais signe ; je n’ai jamais souffert que de multitude… » (Nietzsche). La discussion réunissait un politicien, un membre du ministère de la santé, un ami poète, ainsi qu’une femme médecin psychiatre-gériatre-neurologue. Cette dernière nous a partagé son expérience auprès de ses patients. Quelle impression cela fait d’entendre sortir de la bouche d’une personne étrangère des paroles qui parlent si justement de notre charisme : « Ce dont une personne a le plus besoin, indépendamment de sa maladie, c’est d’une relation, d’un lien avec quelqu’un, même si cette personne n’est pas présente physiquement. C’est cette relation que nous, thérapeutes, essayons d’offrir à nos patients. » La soirée s’est poursuivie par un concert de musique Klezmer… qui a entraîné « petits et grands » dans une danse aussi joyeuse qu’improvisée. La célébration de 10 ans d’amitié…

Sophie B., membre consacrée du Point-Cœur de Berlin

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Author: admin